Aller l'Accueil | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, 31 janvier 2009

Les dédicaces contre-attaquent

picto-dessin.gifGros plateau de dédicaces en ce moment sur le stand du Lombard et à la Librairie Chapitre. Godi et Bob de Groot sont à la libraire, rejoints, depuis peu, par Manuela Razzi, Antonello Dalena et Guillaume Bianco. Au stand, Crisse, Philippe Xavier, Xavier Fourquemin et l'infatigable Coyote font face à une horde de fans !

Lire la suite...

Les dédicaces du matin, pas vraiment chagrins

picto-festival.gifCe matin, la foule est encore plus grande qu'hier. Gilles Chaillet, Clarke, Olivier GrePhille Xavier et Xavier Fourquemin sont sur le pont !!

Lire la suite...

vendredi, 30 janvier 2009

Dédicaces en direct, tome 2

picto-festival.gifEn parallèle aux dédicaces sur notre stand certains de nos auteurs rencontrent leurs fans à la librairie Chapitre. Xavier Fourquemin, dessinateur de la Légende du Changeling et Miss Endicot, Phillipe Xavier (Croisade) et Olivier Grenson ( Niklos Koda) se prêtent au jeu...

Lire la suite...

mardi, 20 janvier 2009

La Légende du Changeling

picto-lire.gifDans les forêts de la lande du Dartmoore, se cachent bien des secrets et se tapissent des créatures de légende inaccessibles à qui ne sait pas ouvrir les yeux. Mais, Scrubby n'est pas de ceux-là. Découvrez les dix premières planches de son incroyable odyssée...

Lire la suite...

Xavier Fourquemin

blog_fourquemin.jpgNé en 1970 et nomade dès l’enfance, Xavier Fourquemin suit sa scolarité à Bagneux (Région parisienne), puis à Toulouse (Midi-Pyrénées), avant d’aller concrétiser ses envies de dessin à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai (Belgique) en 1991. C’est là-bas qu’il construit ce trait unique, à mi-chemin entre semi-réalisme comique et dessin horrifique. Installé depuis en Belgique, il publie «L’immonde Bête» en février 1996, une courte histoire en quatre planches dans la revue «Gotham» (éditée par Vents d’Ouest).

En juin 1997, il pré-publie les premières planches d’«Alban», réalisées avec le scénariste Dieter, dans la revue «Golem» des éditions «Le Téméraire». Ces dernières diffusent le tome 1 en album l’année suivante puis, à partir de mai 2000, l’édition de cette série se poursuit chez Soleil. En janvier 2001, toujours sur un scénario de Dieter, il entame «Outlaw» chez Glénat, un western qui lui permet de faire exploser son style si particulier et son talent pour les «gueules cassées». Quelques années plus tard, sa rencontre avec J-C. Derrien donne naissance à «Miss Endicott», somptueux diptyque réalisé pour la collection «Signé» du Lombard.

picto-lire.gif